LIVRES COMPLICES 2022: LES AUTEURS INVITÉS

Élodie BALANDRAS

Après des études en Arts Graphiques à Emile Cohl (Lyon), Elodie s’installe en tant qu’auteur-illustratrice-graphiste en Haute Savoie. Sa formation la conduit naturellement vers l’édition jeunesse mais aussi la communication visuelle.Elle adapte ses techniques graphiques aux projets qu’on lui confie tant par le crayon, la peinture, le collage, le montage ou la couleur numérique. Une liberté avec laquelle elle joue sans complexe et qui l’emmène sur des expériences plus inso- lites comme des performances dessinées ou le développement de projets plus personnels comme le reportage dessiné ou la mise en place d’exposition-jeu autour de ses albums. Elle dédie une grande partie de son temps aux mediations publiques : écoles ou médiathèques ou structures sociales. En 2013, “le prix des Incorruptibles” récompensera le livre “Les poulets guerriers” qu’elle a illustré.(ed. Syros, Catherine Zarcate).
Elle recevra également cette même année, une bourse d’écriture du Centre National du Livre pour son carnet de voyage autour de l’adolescence et du handicap. En 2021 son album “un nouveau printemps pour pépé ours”(ed. Didier Jeunesse) remporte le prix Chronos.

Pour en savoir plus : http://www.elodiebalandras.com

Nadine BRUN-COSME

Auteure d’une centaine de textes de romans, d’albums et de théâtre, ses écrits reçoivent de nombreux prix en France, entre autres le Prix France Télévisions, le Prix des Libraires Francophones indépendants du Québec, le Prix du Salon du livre de Troyes, etc., en Italie le Prix Paolo Verglione de Padoue et le Prix du salon du Livre de Turin ; également aux Etats-Unis et en Allemagne. Ils sont traduits actuellement dans onze pays. Ses pièces de théâtre sont publiées aux Editions de l’Ecole des Loisirs et jouées par de nombreuses compagnies, principalement en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

ANIMATIONS : L’auteure propose aux enseignants de leur indiquer des pistes de travail selon l’ouvrage choisi et le niveau d’âge de leur classe (contact par courriel).

https://nadinebruncosme.wordpress.com/

Alexandre CHARDIN

Alexandre aurait voulu être Rahan ou Davy Crocket, devenir éleveur de colibris ou surfeur de vagues géantes. Mais il est né à Strasbourg, ce qui n’est déjà pas si mal. Après des études de lettres, il déménage à Mulhouse dans un immeuble plein de yorkshires et de sorciers et devient professeur de français. Son premier album, « Petit lapin rêve de gloire », est paru chez Casterman. Chez Magnard Jeunesse, il a publié son premier roman, « Le Goût sucré de la peur », qui a reçu un très bel accueil de la presse comme du public. (Source : DNA).

Philippe GODARD

Philippe vit et travaille dans le Jura. Écrivain et directeur de collection, Philippe Godard a beaucoup voyagé, notamment en Amérique latine et en Inde. Il a étudié des langues dites « orientales » (chinois, bengali, hindi, haoussa, amharique, quechua) et est devenu claviste, puis correcteur. Puis encore rewriter, et enfin auteur de notices pour l’encyclopédie Hachette multimédia durant sept ans.  Sentant venir la fin de cette encyclopédie (et aussi la fin de l’idée même d’une encyclopédie telle que pensée par les Lumières), il a proposé une première collection de documentaires jeunesse chez Autrement : « Junior Histoire », dont les premiers titres sont parus en 2001, et qui en compte désormais vingt-cinq.  Il a ensuite lancé d’autres collections : « Les Insoumis » chez un petit éditeur strasbourgeois (qui a disparu), « Enfants d’ailleurs » chez La Martinière (13 titres parus depuis 2005, la plupart traduits et publiés aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne), et il a repris la collection « J’accuse », chez Syros.  Il a aussi publié plusieurs essais politiques, dont un avec Henri Lefebvre sur le terrorisme en 1990, puis Contre le travail des enfants (Desmaret, Strasbourg, 2001) et Contre le travail (Homnisphères, Paris, 2005). Un nouvel ouvrage sur la question de l’idée du travail dans le monde de l’enfance est paru en 2007 chez Homnisphères, sous le titre Au travail les enfants !  Il a publié de nombreux articles politiques, notamment dans la revue italienne Libertaria. Il a fourni durant trois ans l’épicerie Fauchon en citrouilles, et a travaillé avec sa compagne à la fourniture en légumes d’un restaurant deux étoiles durant cinq ans. Il intervient aussi dans des collèges et des lycées pour discuter du racisme, du sexisme etc. Il écrit régulièrement dans le journal Le Sarkophage.

Florence HINCKEL

Florence est née le 13 décembre 1973. Elle écrit des romans qui s’adressent aux enfants comme aux plus grands. Dans une grande variété de genres, ses récits totalisent à ce jour 38 prix littéraires.
On peut retrouver toute son actualité sur http://florencehinckel.com

Cécile HUDRISIER

Petite, Cécile adorait déjà dessiner et passait des heures à découper des catalogues. Une fois diplômée d’une maîtrise d’Arts plastiques obtenue à Toulouse en 1999, elle choisit l’illustration jeunesse ! Depuis son premier projet, publié par Didier Jeunesse, Cécile séduit par ses assemblages de matières et amuse petits et grands avec des illustrations joyeuses et pleines d’humour.Son travail alterne entre collages fourmillant de petits détails rigolos et aquarelles plus poétiques.Elle travaille dans son atelier à Toulouse

http://leschosettes.canalblog.com/

Cédric JANVIER

Depuis vingt ans, je partage mes deux passions : mon métier de gardien de l’environnement et celui d’Auteur-Conteur et animateur de littérature jeunesse. J’ai eu la chance d’être animateur nature et d’explorer le monde de la transmission de savoir, de l’animation de groupes en toutes circonstances. Cette étape de ma carrière, de ma vie, m’a amenée à l’écriture, aux contes… Et oui, quoi de mieux qu’une histoire pour parler du castor, des grenouilles, des orchidées, de la nature ! Pour plonger petits et grands dans le monde qui nous entoure, celui que nous devons comprendre et préserver !  Mon aventure d’auteur a débuté par un conte d’interprétation des bords du Rhône : Les formidables aventures du petit Martin et très vite, j’ai écrit Nénette la grenouille verte, encore aujourd’hui sur la liste de l’éducation nationale. Ont suivi Nénette et les pustules, Les Chevaliers de l’île de la Table ronde, Rêves d’Orchidées, Jack Bright roman jeunesse… J’ai souhaité développer des rencontres avec les élèves de tous âges, pour partager avec eux mon expérience. Celle d’un ancien élève en difficulté face à la lecture, l’écriture, puis un jeune papa qui en lisant des histoires à ses deux enfants a compris l’importance des livres ou plutôt des histoires ! Et, avec une dose de courage a repris le dictionnaire pour accompagner sa créativité, pour la partager…

Laetitia LE SAUX

Née à Nantes, Laetitia débarque, pinceaux et ciseaux à la main … ou presque (les tables de l’école maternelle s’en souviennent encore!). Dès lors elle crayonne, peint, découpe, coud et, un diplôme des Beaux Arts en poche, elle s’aventure dans le monde de l’illustration. Laissant libre cours à son imagination débridée, mêlant diverses techniques telles que pochoirs, collages, effets de matière, mises en volume, elle affiche une passion certaine pour la couleur qu’elle manie presque malgré elle.
Touche-à-tout, elle illustre à tout va couvertures de livres, manuels scolaires, contes et albums pour enfants, inventant ici et là des montages faussement naïfs. Fidèle aux couleurs vives et chaleureuses, à coups de pinceaux perceptibles et coups de ciseaux incisifs, elle croque des personnages dotés d’une personnalité certaine qui, entre reliefs et ombres, interrogent le monde contemporain avec un brin d’humour. À travers ses images qui fourmillent de détails savoureux, d’anecdotes, de touches ironiques, elle porte un regard malicieux sur le monde d’aujourd’hui. Elle aborde aussi l’univers de la publicité. Dans sa petite fabrique de Doudous : elle crée des poupées de tissu, feutre et laine, pièces uniques qu’elle a vu s’animer en 3D pour des spots publicitaires.
Maniant papiers et étoffes sous toutes leurs formes, elle propose un petit monde poétique qui transparaît dans toutes ses productions, tant dans ses originaux qu’elle expose à la demande que lors d’ateliers qu’elle
anime, pour tout public, dans les écoles, bibliothèques et médiathèques.

Christophe MAURI

À l’âge de treize ans, Christophe adresse son premier roman aux éditions Gallimard Jeunesse. C’est le début d’une relation forte, jalonnée d’envois et d’encouragements, qui se conclut le jour des vingt-deux ans du jeune auteur par la publication du Premier défi de Mathieu Hidalf. Christophe a désormais publié une quinzaine de titres chez Gallimard Jeunesse et se consacre à l’écriture, depuis le Japon où il vit actuellement.

Nathalie MINNE

Couvée et élevée au pays de Caux, un coin de terre entre la Seine et la mer, bordé de falaises blanches et couvert de blé, de lin et de vertes prairies. Montée à Paris, comme tant d’autres, pour en sortir, comme tant d’autres. Quelques années à l’ESAG pour apprendre à composer des images, et aussi à dessiner. D’autres années passionnantes dans des ateliers de création graphique à inventer des signes, des affiches et beaucoup d’autres choses. L’envie de raconter des histoires qui grandit en même temps que les enfants.

http://nathalieminne.blogspot.com

Fred PARONUZZI

Fred est un écrivain né en Savoie en 1967. Il a longtemps travaillé à l’étranger (Écosse, Slovaquie, Canada), puis a été professeur de lettres-anglais en lycée professionnel pendant 21 ans. Il a publié une vingtaine d’ouvrages (albums, romans, bd) s’adressant aussi bien aux plus jeunes, aux ados, qu’aux adultes et se consacre désormais à l’écriture.

http://www.m-e-l.fr/fred-paronuzzi,ec,870

Jérôme PEYRAT

Né à Mulhouse en 1972, il crée sa première BD de science-fiction interplanétaire ( avec combats de vaisseaux et rayons lasers ) à l’age de 7  ans…tirée à 1 exemplaire avec reliure au scotch, ce best –seller connaîtra un réel succès familial… Ses parents auront ces mots :  « Oh c’est beau ! ». Plus tard, le bac en poche il entre aux arts déco de Strasbourg (HEAR ) . Depuis 2000 il est illustrateur pour Fleurus, Magnard, Bordas, Hatier, La Martinière, Ricochet, Points de suspensions, Talents hauts,  Père fouettard, l’Etagère du bas…et d’autres.

Maurèen POIGNONEC

Je m’appelle Maurèen Poignonec, je suis née en plein été 1992. Je vis et travaille à Vanves. En novembre 2014, pendant mon année à la FCIL Illustration du lycée des Arts Graphiques Corvisart à Paris, je deviens illustratrice. C’est en septembre 2015 qu’est publié mon premier album.
En janvier 2015 je compte parmi les 10 premiers jeunes talents du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême. Depuis je travaille dans l’édition et la presse jeunesse.
Depuis 2020, je suis militante pour la justice sociale et climatique, auprès d’un mouvement de mobilisation citoyenne qui s’appelle Alternatiba Paris.  J’ai d’ailleurs publié un livre de vulgarisation scientifique destiné aux 12 ans et plus « 10 idées reçues sur le climat », écrit par Myriam Dahman, Charlotte-Fleur Cristofari, et préfacé par Camille Etienne, chez Glénat Jeunesse.J’ai illustré une petite centaine de livres et suis publiée notamment chez Glénat Jeunesse, Little Urban, Flammarion, Maison Eliza, Didier Jeunesse, Sarbacane… 

https://poignonecmaureen.blogspot.com

Andrée PRIGENT

Andrée est illustratrice, elle habite Rennes. Elle a suivi les cours de l’Ecole régionale des Beaux-Arts de Rennes. Auteur-illustratrice, elle se consacre également à la presse, la création textile (La Redoute, les magasins Fly…) et au dessin publicitaire. Vers 2010 elle conçoit des masques en carton (Mitik).

http://andreeprigent.blogspot.com

Seng Soun RATANAVANH

Seng Soun, née en 1974, est dessinatrice-peintre, et vit en région parisienne. Elle est diplomée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris. En 2016, elle décide de se tourner vers l’édition Jeunesse, séduite par l’espace de créativité qui y est offert et pour y apporter son univers pictural et son imaginaire. Illustrer des albums est pour elle, la plus belle manière de parler aux enfants et aussi de réveiller l’enfant qui sommeille en chaque adulte. Attends Miyuki,  édité par De La Martinière Jeunesse en 2016 est son premier album. D’autres albums ont suivi depuis : Fleurs de princessesAu lit MiyukiMerci Miyuki !Mon îleLes jours heureux, Sur le nez du chiot… et Gaspard dans la Nuit dont elle est à la fois autrice et illustratrice, et pour lequel elle a reçu le Prix Landerneaux 2021. En parrallèle de son travail dans l’édition jeunesse, elle collabore régulièrement avec la marque DJECO.

Béatrice RODRIGUEZ

Béatrice est née en 1969 et vit aujourd’hui à Nevers dans la Nièvre. Elle est diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg et travaille comme illustratrice indépendante, notamment pour la presse (Bayard, Milan, Fleurus, etc.). Elle est l’auteur de la série à succès du voleur de poule. 

Cécile ROUMIGUIERE

Autrice de romans et d’albums en littérature jeunesse, scénariste de spectacles tout public mais aussi réalisatrice de lectures performances et de pas mal d’autres idées qui peuvent lui passer par la tête.

« Naître dans les rues en pente de Rodez, grandir dans l’ombre des troubadours et des chevaliers à Carcassonne, vivre à Paris, c’est déjà toute une histoire.Traverser des plateaux de théâtre, musarder sur des tournages de cinéma, inventer, écrire des sons et lumières… les histoires continuent ! Depuis plus de dix ans, mes histoires sont entrées dans des livres, des albums, des romans, pour devenir parfois lectures en direct, expositions et autres inventions qui leur permette de gambader en dehors du livre. Une ligne, des galets sur mes routes : les rencontres. Celles des auteurs lus, relus, celles des cinéastes, des films vus et revus… Maupassant, Anaïs Nin, Camille Claudel, Antonin Artaud, Brecht, Freud, Bosch, Duras et Enki Bilal, Cocteau cinéaste, Rimbaud, Bachelard, le Japon et ses toits de tuiles bleues, Visconti et son Guépard, Agnès Varda et Jacques Demy… la vie est faite de rencontres. Et pour commencer, celles, bien sûr, des illustratrices, des illustrateurs et de tous les artistes avec qui je travaille.« .

https://cecileroumiguiere.com/wp/

Adèle TARIEL

Née en 1979 à Angers (49), je me suis passionnée enfant pour la lecture grâce aux magazines jeunesse (J’aime Lire, Je Bouquine…) J’exerce aujourd’hui en tant que journaliste depuis 17 ans et depuis 15 ans chez Playbac presse, éditeur de quotidiens d’actualité pour enfants (Le Petit Quotidien, Mon Quotidien et L’actu). J’ai écrit mon premier album en 2010 après la naissance de ma fille. Mon envie est née aussi par la découverte des éditions Talents Hauts et le souhait de proposer une histoire sur l’égalité entre les filles et les garçons. La Révolte des cocottes est parue en 2011 et reste un des best-sellers de cette maison aujourd’hui, m’a-t-on dit ! Mon écriture est nourrie par l’envie de partager avec les enfants des textes forts, parfois engagés, car j’ai bon espoir que les jeunes lecteurs changent le monde ! Parmi mes thèmes de prédilection : l’environnement et l’écologie (Carnivore, 1000 vaches…), l’égalité filles-garçons (La Révolte des cocottes, C’est dans la poche !, De quoi je me mêle ?), les liens familiaux (Mon Papi peuplier, Cargo) et la solidarité sous toute ses formes (Un Vent meilleur, un album sur les migrants est paru en 2019 aux éditions Utopique). Du fait de mon métier, j’aime aussi écrire à la frontière de la fiction et du documentaire (Un Air de violoncelle) ou rédiger des documentaires comme des histoires (Maisons, Les Étoiles stars). Dans tous les cas, fiction ou réalité, je nourris mon écriture d’un grand travail préalable de documentation, et souvent de rencontre-interviews, à l’image de mon travail de journaliste. Depuis 2021, j’explore le roman pour ados, toujours dans un style réaliste, soucieuse d’interroger des enjeux contemporains. La Meute sonde les mécanismes du groupe à l’adolescence à travers l’histoire d’un groupe de lycéens qui harcèlent un professeur jusque sur les réseaux sociaux. En mai 2022, paraîtra Nos Jours perdus, la chronique d’un groupe de cinq amis dont la vie est bouleversée par la pandémie de Covid-19 et les différents confinements avec comme fil rouge une étrange histoire d’amour née sur Instagram… Et d’autres projets sont en route…

Hélène VIGNAL

Hélène est née en mai 1968 à Paris. Elle vit et travaille près de Poitiers depuis 20 ans. Dès ses plus jeunes années, l’écriture l’aide à comprendre le monde qui l’entoure. elle « fait ses classes » en participant à des concours de nouvelles pendant des années. Son premier livre pour la jeunesse Le Grand Concours, paraît en 2005 aux éditions du Rouergue. Parallèlement à son activité d’écrivaine, elle a longtemps travaillé dans le domaine du travail social et des politiques publiques (politique de la ville, lutte contre les discriminations, éducation, égalité…). Dans ses romans et ses albums elle explore le monde réel (Zarbi, Plan B pour l’été, Bière Grenadine,Gros Dodo, Les Rois du Monde…) comme des mondes imaginaires (Sorcières en colère, La Fille sur la Rive, Si l’on me tend l’Oreille). Devant ses jeunes lecteurs, elle se souvient qu’enfant elle n’aimait pas qu’on réponde à ses questions par la phrase « tu ne peux pas comprendre », alors elle prend très vite le parti de parler de tout avec les enfants. Son dernier titre « Si l’on me tend l’oreille » paru aux éditions du Rouergue en septembre 2019, a obtenu le prix Libbylit à la foire du livre de Bruxelles en mars 2020. C’est aussi au printemps 2020 qu’elle intègre le CA de la Charte et en devient co-présidente.

Julia WOIGNIER

Formée aux Arts Déco de Strasbourg, Julia est auteure et illustratrice de plusieurs albums parus chez MeMo, Le Seuil et Albin Michel Jeunesse. Fortement empreints de nature, ses livres relatent les préoccupations de son enfance, la rencontre avec l’inconnu, sauvage ou étrange (La forêt invisible), la liberté (La clé) et le désir d’aventure (Camping sauvage). Elle dessine à l’encre un univers de couleurs où se mêle le blanc du papier.

https://cargocollective.com/juliawoignier