C’était pour de faux

Maxime Derouen, éd Grasset Jeunesse 

À la récréation, Bruno a tiré la capuche de Sophie. Oui mais apparemment, « pour de faux », comme il le dit à la maîtresse… Pour de faux ? Qu’est-ce que cela peut-il bien vouloir dire ?
La question est posée au directeur de l’école, aux parents, au président… mais personne ne semble trouver la réponse !
Ce geste anodin mobilise toute la société par un effet « boule de neige », qui chamboule momentanément l’ordre social…

dès 6/7 ans