Tous les articles par admin

Centre social Jean Ferrat

Claire est intervenue le mercredi 14 octobre 2020 au Centre Social – Espace Jean FERRAT de la ville d’Étupes au sein d’un groupe de 13 enfants et parents inscrits au Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité. À partir d’ouvrages lus en amont par les enfants, chaque participant a bénéficié des conseils de Claire pour réaliser des portraits avec la technique du « papier découpé » propre à l’artiste.

LIVRES COMPLICES 2021: LES AUTEURS INVITÉS

Élodie BALANDRAS

Après des études en Arts Graphiques à Lyon, Elodie s’installe en free lance en tant qu’illustratrice-graphiste. Sa formation la conduit naturellement vers l’édition jeunesse mais aussi la communication visuelle. Elle adapte ses techniques graphiques aux projets qu’on lui confie tant par le crayon, la peinture, le collage, le montage ou la couleur numérique. Une liberté avec laquelle elle joue sans complexe et qui l’emmène sur des expériences plus insolites comme des performances dessinées ou le développement de projets plus personnels comme le reportage dessiné ou la mise en place d’exposition-jeu autour de ses albums. Ouvrages qu’elle aime faire partager en interventions scolaires ou bibliothèques. En 2013, « le prix des Incorruptibles » récompensera le livre « Les poulets guerriers » qu’elle a illustré. (ed. Syros, Catherine Zarcate). Elle recevra également cette même année, une bourse d’écriture du Centre National du Livre pour son carnet de voyage autour de l’adolescence et du handicap. En 2020, son album « Un nouveau printemps pour pépé ours » (ed. Didier Jeunese) sera sélectionné pour la rentrée littéraire d’Auvergne-Rhône-Alpe livre et lecture.

https://elodiebalandras.com

Sylvie BAUSSIER

De formation littéraire et scientifique, curieuse de nature, Sylvie a travaillé comme éditrice sur des encyclopédies avant de se consacrer pleinement à l’écriture pour la jeunesse. Elle est l’auteur d’albums et de romans (Le Sourire de la guerre, Oskar, 2012, prix du livre d’Histoire de Blois 2014, Sissi, éd. Perrin, 2018), et de nombreux documentaires pour la jeunesse (Dieux, Gallimard, 2018) ainsi que de livres animés très appréciés par les plus jeunes (Kididoc des Pourquoi, Nathan, 2010, Kididoc des dinosaures, Nathan, 2018). Elle écrit aussi des fictions avec Pascale Perrier (Le Vieux monde est derrière toi, Fleurus, 2018).

https://www.sylviebaussier.fr

Nadine BRUN-COSME

Auteure d’une centaine de textes de romans, d’albums et de théâtre, ses écrits reçoivent de nombreux prix en France, entre autres le Prix France Télévisions, le Prix des Libraires Francophones indépendants du Québec, le Prix du Salon du livre de Troyes, etc., en Italie le Prix Paolo Verglione de Padoue et le Prix du salon du Livre de Turin ; également aux Etats-Unis et en Allemagne. Ils sont traduits actuellement dans onze pays. Ses pièces de théâtre sont publiées aux Editions de l’Ecole des Loisirs et jouées par de nombreuses compagnies, principalement en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

ANIMATIONS : L’auteure propose aux enseignants de leur indiquer des pistes de travail selon l’ouvrage choisi et le niveau d’âge de leur classe (contact par courriel).

Alexandre CHARDIN

Alexandre aurait voulu être Rahan ou Davy Crocket, devenir éleveur de colibris ou surfeur de vagues géantes. Mais il est né à Strasbourg, ce qui n’est déjà pas si mal. Après des études de lettres, il déménage à Mulhouse dans un immeuble plein de yorkshires et de sorciers et devient professeur de français. Son premier album, « Petit lapin rêve de gloire », est paru chez Casterman. Chez Magnard Jeunesse, il a publié son premier roman, « Le Goût sucré de la peur », qui a reçu un très bel accueil de la presse comme du public. (Source : DNA).

Estelle FAYE

« J’ai commencé à raconter des histoires pour mon petit frère (Aymeric, de cinq ans mon cadet). A l’époque, nous voyagions souvent en train, avec nos parents, et pendant les trajets je jouais la radio vivante. Je me suis d’abord cantonnée aux récits que je connaissais, à des contes et légendes, ce genre de choses… Puis, très vite, je me suis mise à en inventer, des histoires façon romans feuilletons, pleines de rebondissements, de magies, d’aventures… que je créais à mesure que je les dévidais. Ensuite je suis partie vers d’autres horizons, je suis devenue comédienne, j’ai étudié le théâtre, à Paris et San Francisco, j’ai fait de la mise en scène, monté ma propre troupe. Mais toujours l’écriture était là, tapie dans un coin. L’écriture me rattrapait. J’ai commencé à écrire des pièces, puis des scénarios. En parallèle, j’ai étudié la littérature à la Sorbonne. Je suis diplômée de l’école de cinéma de la FEMIS, en scénario encore. Fin 2008, j’ai envoyé une nouvelle pour un appel à textes sur les dragons, pour une anthologie chez Calmann-Lévy. Ma nouvelle a été retenue, publiée. A partir de là, tout s’est enchaîné, premier roman, autres nouvelles, autres romans… A part ça, j’aime l’océan, le café, les musiques qui tachent (mais pas que…), les sports de combat, les horizons lointains, les atmosphères nocturnes et urbaines, et les chemins de traverse. Aujourd’hui, je vis en banlieue parisienne, et je continue à raconter des histoires ». Estelle

https://www.estellefaye.fr/butitsmyonlyline/

Nicolas GOUNY

Nicolas est illustrateur de livres pour enfants. Titulaire du DESS Édition de Villetaneuse, il a passé dix ans dans l’édition pédagogique publique. Après avoir exercé tour à tour les professions de joueur de triangle, dresseur de chats, éleveur de vaches d’appartement, éditeur pédagogique, imprimeur de soleils levants, insomniaque, employé du mois, trafiquant d’artichauts, gardien de phare, cultivateur de mésanges, testeur de yaourts, bandit des petits chemins, il s’est installé dans un petit village perché sur la Creuse pour s’y livrer à l’éthologie de la girafe et à l’illustration. Il s’est installé au nord de Guéret, avec sa femme et leurs trois enfants.

https://fr-fr.facebook.com/NicolasGounyIllustration/about

Cécile HUDRISIER

Petite, Cécile adorait déjà dessiner et passait des heures à découper des catalogues. Une fois diplômée d’une maîtrise d’Arts plastiques obtenue à Toulouse en 1999, elle choisit l’illustration jeunesse ! Depuis son premier projet, publié par Didier Jeunesse, Cécile séduit par ses assemblages de matières et amuse petits et grands avec des illustrations joyeuses et pleines d’humour.Son travail alterne entre collages fourmillant de petits détails rigolos et aquarelles plus poétiques.Elle travaille dans son atelier à Toulouse

Amandine LAPRUN

Amandine est une scénariste et illustratrice française. Après un passage à la Moholy-Nagy University of Art and Design à Budapest, Amandine Laprun a fait ses classes aux Arts décoratifs de Strasbourg. Elle a entre autres co-écrit avec Béhé le scénario de la BD « Erminio le milanais » (2006). Aujourd’hui, elle partage son temps entre ses activités d’illustratrice-scénariste et son poste d’intervenante au Centre de l’illustration Tomi Ungere.

https://www.amandinelaprun.com

Laëtitia LE SAUX

Née à Nantes, Laëtitia débarque, pinceaux et ciseaux à la main. Dès lors elle crayonne, peint, découpe, coud et, un diplôme des Beaux Arts en poche, elle s’aventure dans le monde de l’illustration. Laissant libre cours à son imagination débridée, mêlant diverses techniques telles que pochoirs, collages, effets de matière, mises en volume, Laëtitia affiche une passion certaine pour la couleur qu’elle manie presque malgré elle. Touche-à-tout, elle illustre à tout va couvertures de livres. À travers ses images qui fourmillent de détails savoureux, d’anecdotes, de touches ironiques, elle porte un regard malicieux sur le monde d’aujourd’hui. 

https://www.laetitialesaux.com

Nathalie MINNE

Couvée et élevée au pays de Caux, un coin de terre entre la Seine et la mer, bordé de falaises blanches et couvert de blé, de lin et de vertes prairies. Montée à Paris, comme tant d’autres, pour en sortir, comme tant d’autres. Quelques années à l’ESAG pour apprendre à composer des images, et aussi à dessiner. D’autres années passionnantes dans des ateliers de création graphique à inventer des signes, des affiches et beaucoup d’autres choses. L’envie de raconter des histoires qui grandit en même temps que les enfants.

http://nathalieminne.blogspot.com

Claudine MOREL

Claudine vit et travaille à Saint-Étienne, au pied des collines du Pilat, tantôt dans sa maison près des arbres, tantôt dans son atelier partagé du centre ville. Formée à son métier dans l’Atelier d’Illustration de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, ses images sont colorées et joyeuses, ses personnages loufoques et pleins d’humour. Elle travaille essentiellement pour l’édition et la presse jeunesse, et a aussi décliné son inspiration un poil déjantée pour le public adulte, dans un recueil paru en 2018 aux éditions Lapin « Jean-Pétoncle and friends ». Elle est l’auteure et l’illustratrice de Clic ! (2016) et À la rencontre (2011), L’ABCdaire des métiers qui n’existent pas (2019), tous trois publiés aux éditions Didier Jeunesse.

https://claudinemorel.ultra-book.com

Fred PARONUZZI

Fred est un écrivain né en Savoie en 1967. Il a longtemps travaillé à l’étranger (Écosse, Slovaquie, Canada), puis a été professeur de lettres-anglais en lycée professionnel pendant 21 ans. Il a publié une vingtaine d’ouvrages (albums, romans, bd) s’adressant aussi bien aux plus jeunes, aux ados, qu’aux adultes et se consacre désormais à l’écriture.

http://www.m-e-l.fr/fred-paronuzzi,ec,870

Clotilde PERRIN

« Je suis née dans les Vosges en France. Mon père faisait du papier à la main, ma mère dessinait. Et dans cette montagne, on peut rencontrer des bêtes sauvages comme des êtres imaginaires. Les sapins sombres des forêts vosgiennes m’ont inspirés plus d’une fois. De mon enfance,  je garde un souvenir fantastique d’avoir lu « Porculus » d’Arnold Lobel, « Jacko » de John S. Goodall,  « Charlie et la Chocolaterie » de Roald Dahl, et « L’Histoire sans fin » de Michael Ende. J’ai été également terrifiée par les monstres d’Etienne Delessert et les tableaux de Jérôme Bosch . Ainsi a commencé mon voyage dans les images et l’envie de les partager ».

https://www.clotildeperrin.net

« Seul l’union du rêve et de la réalité peut créer une vie humaine pleine et entière.» (Svankemajer)

Xavier-Laurent PETIT

Xavier-Laurent est né en 1956. Après des études de philosophie, il devient instituteur puis directeur d’école, mais reste avant tout un passionné de lecture. Une passion qui le conduit à franchir le pas de l’écriture avec deux romans policiers en 1994 et en 1996, « Colorbelle-Ébène » qui reçoit le prix Sorcières. Suivent d’autres romans pour la jeunesse, pour la plupart ancrés dans l’actualité.

http://www.m-e-l.fr/xavier-laurent-petit,ec,200

Jérôme PEYRAT

Né en 1972, Jérôme est passionné de dessin depuis l’enfance. Il a étudié l’illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg et travaille depuis 2000 avec un grand nombre d’éditeurs jeunesse (Magnard Jeunesse, Talents hauts, Editions du Ricochet, Auzou et aux éditions Père Fouettard).

Hélène VIGNAL

Hélène est née en mai 1968 à Paris sur l’île de la cité. Son enfance est marquée fortement par l’expérience de ses parents, engagés dans un des mouvements sectaires qui prolifèrent dans les années 70. Dès ses plus jeunes années, l’écriture l’aide à comprendre le monde qui l’entoure. Pendant des années, elle « fait ses classes » en écriture en s’inscrivant à de nombreux concours de nouvelles qui lui proposent des thèmes, des dates et un nombre de signes. Ces expériences d’une douzaine d’années dans le travail social et auprès des plus démunis la marquent profondément sur les questions de domination et d’expression. En 2001 elle travaille auprès du préfet de la région Poitou-Charentes, comme chargée de mission sur les questions de politique de la ville et de lutte contre les discriminations. C’est en 2004, à Poitiers, qu’elle publie son premier roman jeunesse aux éditions du Rouergue : « Le Grand Concours ». Tous ses autres titres paraissent chez ce même éditeur. Depuis elle mène une double vie de salariée et d’autrice et a remporté une douzaine de prix pour ses romans et albums. Elle aime les rencontres avec les enfants et les adolescents qui lui permettent d’évoquer avec eux les sujets de société qui traversent ses romans. Elle aborde avec eux, la vie de ses personnages qui vont tous puiser dans leurs ressources pour traverser des étapes de vie, et s’ouvrir à d’autres possibles. En 2011, son court roman « La Fille sur la Rive » est sélectionné pour le prix des lycéens Autrichiens, puis le prix des lycéens Allemands l’année suivante ce qui lui permet de rencontrer des centaines de jeunes lycéens étrangers et de débattre avec eux de la liberté. Son petit roman « Gros Dodo » paru en 2006, aborde ainsi le coma d’une mère et obtient 4 prix décernés par des jeunes lecteurs. 

https://www.youtube.com/watch?v=XWTzOhaoXiM

Julia WOIGNIER

Née en 1986, Julia n’a jamais cessé de dessiner. En 2013 elle est diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg et lauréate au Concours international d’illustration de Montreuil « Un livre pour demain ». Elle se passionne pour les contes populaires qui ont jalonné son enfance. Aujourd’hui, elle travaille à des projets multiples allant du livre jeunesse au décors de théâtre animé.

https://cargocollective.com/juliawoignier

Cher Ogre

La classe de CM1 de Nommay a reçu Christophe Mauri. Les élèves ont étudié « Le petit Poucet, c’est moi ». Le texte suivant est une correspondance imaginée entre le Petit Poucet et l’ogre, inspirée des lettres qui composent le livre.

Cher Ogre, Vous ne devinerez jamais quelle aventure j’ai vécue avec vos bottes de sept lieues… Hier, je voulais faire des ricochets mais il pleuvait des cordes. Je suis tellement petit que la moindre goutte d’eau me trempait jusqu’aux orteils. J’ai donc voulu enfiler mes bottes de pluie… Malheureusement, je les ai confondues avec vos bottes de sept lieues ! Un seul pas hors de la maison m’a propulsé en Arctique ! J’allais tellement vite que j’ai percuté un manchot. Alors, emportés par l’élan, nous avons glissé sur la banquise à plat ventre comme si nous faisions une course. Au bout de trente minutes, après être passé entre les pattes d’un ours, je me suis cogné contre un igloo. J’étais glacé jusqu’au sang. Vos bottes, cher ogre, ressemblaient à deux gros glaçons. Elles étaient si lourdes que je ne pouvais plus bouger. Heureusement, l’esquimau qui habitait dans l’igloo que j’avais percuté est arrivé avec un sèche-cheveux dans les mains. Il m’a aidé à faire fondre les deux gros glaçons qui me clouaient au sol. Une fois les glaçons fondus, à peine avais-je fait un pas sur la banquise, que je me suis retrouvé la tête sur le paillasson devant ma maison. J’ai immédiatement enlevé vos bottes afin de ne pas revivre un autre voyage mouvementé et j’ai mis à la place mes bottes de pluie. Cher ogre, j’ai enfin pu faire mes ricochets ! Quelle aventure glaciale ! Je termine cette lettre confortablement installé dans ma baignoire avec  un bon bain bien chaud !

Votre Petit Poucet (qui sait garder son sang froid) P.S. : J’en ai profité pour vous pêcher quelques poissons !